Emissions & Itw

Pour écouter ma participation à l'émission Féminoscope, sur Idfm Enghien 98.0 avec Julie Boucher, le 15 septembre 2014, c'est sur ce lien !

 

http://christianranucci.e-monsite.com/medias/images/radio.png

Idée anti-nausées

http://www.creapharma.ch/gingembre-plante.jpg

Faire infuser 5 à 10 mn 10g (dose maximum pour une journée) de gingembre frais râpé dans 250 ml d'eau. A boire au fur et à mesure des besoins. (source : 10Lunes)

Ce n'est pas interdit !



Aucune loi en France n'interdit d'accoucher à domicile, dans les conditions que vous souhaitez : avec une sage-femme libérale qui pratique l'accompagnement global et les accouchements à domicile (une soixantaine en France) ou sans professionnel de santé (accouchement non-assisté médicalement). Voir le répertoire des praticiens qui acompagnent à domicile ou qui ont accès à un plateau technique sur ce site.

En dehors des critères - évidents - que la mère et son bébé soient en bonne santé, chaque sage-femme fixe ses limites : certaines acceptent les bébés qui se présentent par le siège, certaines acceptent les accouchements par voie basse après césarienne, etc. d'autres pas. Quoiqu'il en soit, l'accouchement à domicile est une possibilité légale en France.

Les sages-femmes ayant accès à un plateau technique sont rares car les conventions sont difficiles à obtenir par les instances sanitaires ou encore parce que les relations sont difficiles (peu de chefs de maternités acceptent de "louer" leurs locaux).

Bien que B. Kouchner ait dit que la mise en pratique de cette loi a été un échec et qu'il ne fallait pas poursuivre les efforts en ce sens, il n'en reste pas moins que c'est une alternative vraiment intéressante puisque la femme est accompagnée tout le long de sa grossesse puis pendant l'accouchement et les suites par la même personne, qu'elle connaît et en qui elle a confiance.

C'est aussi avec cette même personne que sont négociés les gestes nécessaires. La responsabilité médicale est aussi rassemblée en une seule et même personne, même si le fait que la femme accouchante soit aussi sous la responsabilité légale de l'équipe de maternité qui travaille dans les locaux... Complexe donc au niveau juridique et dans la pratique...

Contacter une sage-femme :

> Consulter le répertoire les professionnels qui assistent l'accouchement à domicile ou qui ont accès à un plateau technique.

 

 

Publications :

> Le choix d'accoucher à domicile
un dossier de Enquêtes de santé
Numéro 12 - Avril 2012
 www.enquetesdesante.com 

 

> Intimes naissances : choisir d'accoucher à la maison

Ouvrage collectif sous la direction de Juliette et Cécile Collonge. Préface de Catherine Dumonteil-Kremer.
Éditions La Plage, mai 2008.

Visitez le blog du livre

> Naître chez soi
Hors série n°2
Magazine Grandir Autrement
Acheter en ligne

 

> Article en ligne

Accouchement à domicile : une autre idée de la sécurité

Nour Richard-Guerroudj, Profession sage-femme, n°147 p.36-39, juillet-août 2008.



Pour aller plus loin :

 

> Liste discussion Naître chez soi

> Site du Collectif naître chez soi

> Site info accouchement à domicile

> Un choix comme un autre

> Charte de l'aad (ANSFL)

> Emission sur Radio France

> Une page Wiki sur l'AAD

> Galerie de portraits de sages-femmes

> Donner la vie chez soi (documentaire)

 

 

Emissions Télé


Emission sur Téléssonne

(cliquer sur : Emissions, L'attitude 91  Société, mardi 16 décembre). L'accouchement à domicile, un choix effectué par de plus en plus de femmes. Participent sur le plateau : Geneviève Govillé, sage-femme libérale, Dr. Alfred Manela du Collège national des gynécologues et obstétriciens français, Sandrine et son mari qui ont accouché à domicile.

 

Mini reportage sur Fr3

accoucher à domicile, un choix ardéchois (25 décembre 2008)

 


Au Royaume-Uni...

 

Sages-femmes et obstétriciens pour l'accouchement à domicile... Le Collège Royal des Sages Femmes (RCM) et le Collège Royal des Obstétriciens et des Gynécologues (RCOG) soutiennent la naissance à domicile pour les femmes ayant des grossesses sans complications. Il n'y a aucune raison de ne pas offrir la possibilité d'accoucher à la maison aux femmes à faible risque de complications, cela peut leur apporter des bénéfices considérables à elles et leurs familles. Il y a de nombreuses preuves qui indiquent qu'accoucher à la maison augmente la probabilité pour une femme d'avoir une naissance qui soit à la fois satisfaisante et sans danger, avec des implications pour sa propre santé et celle de son bébé (...). Voir l'intégralité de la déclaration conjointe du RCOG et du RCM sur la naissance à domicile.

Boite cadeau

Rechercher sur ce Blog

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés